• Menu
  • Menu

Comment les joueurs professionnels évitent-ils les microtraumatismes répétés ?

“Soyez conscient et écoutez ce que votre corps vous dit – un chuchotement est un avertissement pour faire attention. Un cri est un véritable appel à l’aide car le mal est déjà fait.”

C’est bien marqué, n’est-ce pas ? Récemment, en regardant les informations, j’ai découvert que des enfants de 9 ans avaient été diagnostiqués avec des lésions dues à une entorse. C’était assez choquant et je pense que les microtraumatismes sont un sujet de grande préoccupation. Les lésions dues à l’élongation sont omniprésentes de nos jours. Elles sont généralement causées par une surutilisation des muscles et des actions répétées en permanence. Les bras et les mains sont les parties du corps où ces blessures se produisent le plus souvent. Les troubles du stress répétitif, les troubles du mouvement répétitif sont quelques-uns des termes couramment utilisés pour désigner les microtraumatismes répétés.

Mais vous êtes-vous déjà demandé si les actions répétitives entraînent des microtraumatismes, alors comment les joueurs professionnels évitent-ils les microtraumatismes ? Cette fois, nous avons élaboré un guide sur la façon dont les joueurs professionnels évitent les microtraumatismes répétés et comment vous pouvez le faire aussi.

Qu’est-ce que les microtraumatismes répétés ?

C’est la première question qui vient à l’esprit de chacun. Une blessure causée au système nerveux en raison d’une tâche répétitive, de vibrations et d’efforts musculaires est connue sous le nom de microtraumatisme. En d’autres termes, les lésions dues à l’élongation sont généralement causées par l’exécution répétée du même mouvement &amp ; pendant une longue période de temps, ce qui provoque d’abord une élongation puis une lésion.

Les lésions dues à l’élongation sont presque similaires aux blessures sportives, comme lors de la course à pied, lorsque la douleur commence et que vous vous reposez pour que les muscles puissent récupérer. Il en va de même pour les mains et les bras. On se repose quand on les a trop utilisés.

Symptômes des microtraumatismes répétés

C’est une de ces choses que vous ne pensez jamais qu’elle va vous arriver, et quand elle vous arrive, vous vous dites “oh merde, qu’est-ce que je vais faire ?”. Paulson s’adresse à ses fans dans une de ses interviews. Ne laissez pas cela se produire dans votre cas. Il arrive parfois que les joueurs ne sachent même pas qu’ils souffrent de RSI. Cependant, un avertissement précoce peut sûrement sauver votre avenir. Conservez votre carrière de joueur et discutons de certains des symptômes courants des LMR.

  • Soyez attentif aux douleurs aiguës, aux courbatures, aux douleurs pulsées, aux gonflements.
  • Douleur dans le cou, le haut du dos et les épaules.
  • Douleur qui ne vous laisse pas dormir.
  • Engourdissement ou picotement dans les mains
  • Inconfort, oppression, douleur ou brûlure dans les mains, les poignets, les doigts, les avant-bras et les coudes.
  • Fatigue oculaire
  • Fatigue ou manque d’endurance
  • Mains chroniquement froides

Si vous remarquez l’un des symptômes mentionnés ci-dessus et que vous pensez avoir développé des LMR, la première chose à envisager est de consulter un médecin professionnel, car lorsque vous remarquez les premiers symptômes des LMR, vous avez déjà causé des dommages importants à votre corps. Pourtant, il n’est pas trop tard. Tout ce que vous devez faire, c’est changer vos habitudes, vous amender et rationner votre utilisation de l’ordinateur. Les petites mesures prises aujourd’hui vous seront bénéfiques demain.

Causes des microtraumatismes répétés (Repetitive Strain Injury)

Si vous faites du sport électronique, il est fort probable que vous soyez au courant des causes des microtraumatismes répétés. Hai Lam, le Mid Laner le plus connu et le capitaine de cloud9, considéré comme la meilleure équipe américaine d’eSports pour le jeu multijoueur en ligne LEAGUE OF LEGENDS, a annoncé qu’il quittait le jeu à cause d’une microtraumatisme répété. Ce n’est pas vraiment une surprise d’apprendre que le joueur du jeu LEAGUE OF LEGDS a été contraint de prendre sa retraite pour cause de blessure. De même que les joueurs de football sont contraints de prendre leur retraite lorsque leurs genoux lâchent, une blessure persistante peut conduire à la fin de votre carrière dans le sport électronique. La douleur, c’est le corps qui dit que quelque chose ne va pas.

  • Appuyer continuellement sur le bouton “feu” avec votre pouce sur la manette du jeu. Après des heures de jeu, vous constaterez un gonflement à la base de votre pouce, ce qui peut pincer les nerfs du poignet.
  • Utilisation d’une souris standard lorsque des tirs répétitifs sont nécessaires. La position tordue du poignet sur une souris standard peut créer une pression sur les tendons et entraîner un gonflement. Nous vous recommandons de vous acheter une souris de jeu pour ordinateur appropriée.
  • Tenir la main trop longtemps à un angle bizarre au-dessus du clavier en appuyant constamment sur les touches de mouvement. Cela peut accélérer l’aggravation et pincer les nerfs du poignet.

Cela nous amène au point suivant : comment les joueurs professionnels évitent-ils exactement les microtraumatismes ? Ou, en fait, comment vous pouvez éviter les microtraumatismes en jouant à vos jeux préférés. Voici comment.

Éviter les microtraumatismes répétés

Quelqu’un a dit avec justesse “Mieux vaut prévenir que guérir”. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour éviter les microtraumatismes répétés. Les mesures proactives prises aujourd’hui vous aideront demain. Voici quelques conseils simples qui, s’ils sont suivis judicieusement, vous seront très utiles.

Bonne posture

Une bonne posture est cruciale. Une bonne posture signifie simplement s’asseoir de manière à minimiser les efforts nécessaires pour jouer sur l’ordinateur. Jouer en étant assis sur le canapé, en prenant un café et en levant les pieds est la tendance commune des joueurs passionnés. Mais si vous comptez passer de nombreuses heures à jouer, vous devez abandonner le canapé et vous procurer une chaise de jeu décente.

Tenez-vous droit. Assurez-vous que la hauteur de votre chaise et le support dorsal sont réglables en fonction de la hauteur du bureau. Réglez votre écran de manière à ce que l’écran soit droit devant vos yeux. Votre cou doit être arqué, soutenu par la colonne vertébrale. Cette seule mesure vous permettra d’éviter les blessures dues à la fatigue.

Installation de votre Play Station

Dans ce cadre, les éléments suivants nécessitent une attention particulière –

  • Clavier – Positionnez-le de manière à ce que votre épaule puisse atteindre les touches avec le coude sur le côté et plié à 90 degrés, car si vos coudes forment un angle supérieur à 90 degrés, vous vous fatiguerez rapidement.
  • Souris – Assurez-vous que votre souris est placée à proximité du clavier afin que vous n’ayez pas à vous étirer, vous pencher ou vous courber.
  • Moniteur – Votre moniteur doit être placé droit devant vous de façon à ce que le niveau de vos yeux se situe à 20 % du haut.

Technique appropriée : (Utilisation du clavier et de la souris)

  • Gardez votre poignet droit – Assurez-vous que votre poignet est en position neutre lorsque vous tapez, c’est-à-dire qu’il ne doit pas être plié vers le haut lorsque vous utilisez le clavier. L’utilisation du clavier lorsque le poignet n’est pas droit ou en position neutre exerce une pression sur les tendons et les gaines, ce qui augmente le risque de microtraumatismes répétés. Essayez de ne pas frapper les touches avec trop de force.
  • Faites flotter vos mains – Ne reposez pas vos poignets sur le bureau de l’ordinateur, le clavier ou la souris, mais faites-les plutôt passer au-dessus des touches ; cela vous permet de garder le poignet droit, ce qui est impossible s’ils sont en appui.

Échauffement

La cause la plus fréquente de blessure est l’absence d’échauffement. L’échauffement est le moyen le plus important de réduire le risque de blessures dues à l’effort. Une séance d’échauffement suffisante doit comprendre de légers étirements des mains, des bras et des doigts afin de les préparer à l’activité à venir et doit durer de 5 à 10 minutes. Un échauffement correct augmente la circulation sanguine dans les muscles, ce qui accroît la souplesse des fibres musculaires et réduit le risque de claquage.

Faites des pauses régulières et détendez-vous

Faites des pauses régulières au moins une fois par heure pendant 10 à 15 minutes. Faites une courte promenade, massez vos membres, vos doigts, vos mains et vos bras pour rétablir la circulation sanguine. Je sais que c’est la tâche la plus difficile à suivre car il est difficile de se rappeler de faire une pause pendant que l’on fait quelque chose…

Voir aussi : Les meilleurs casques de jeu pour PC et consoles en 2017

Yoga

Le yoga est une forme d’exercice ancienne et la plus efficace pour soulager les tensions musculaires, les douleurs et réduire le stress. La pratique d’exercices de yoga simples à intervalles réguliers pendant que vous travaillez sur un ordinateur vous aidera à vous détendre et augmentera progressivement votre endurance, ce qui réduira le risque de blessures dues au stress. Fléchissez vos doigts, puis étirez vos mains au-dessus de votre tête, puis sur les deux côtés. Faites bouger votre poignet dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et dans le sens des aiguilles d’une montre. Les exercices doux peuvent vous être d’une grande aide.

Restez hydraté

L’eau est un élément essentiel et joue un rôle vital pour le bon fonctionnement du corps. Maintenez votre corps hydraté pour assurer votre forme mentale et physique.

Il est important de traiter les RSI à un stade précoce pour minimiser les dommages et vous épargner un monde de souffrance, de frustration, de colère et d’ennuis. “Mieux vaut prévenir que guérir”, comme je l’ai dit plus haut, car la guérison est possible, mais elle peut prendre des mois, voire des années. Mais si vous constatez l’un de ces symptômes, écoutez-le et prenez les mesures nécessaires avant que la situation ne s’aggrave. Il n’y a rien de mal à admettre que vous souffrez de RSI. Alors n’abandonnez pas !!!

Restez à l’écoute pour d’autres mises à jour.

Thomas Dumas

Après sa licence en informatique et une expérience express en tant que développeur Web, Thomas a rejoins l'équipe des Dénicheurs en tant que rédacteur web SEO pour partager ses connaissances des accessoires et gadgets Hightech à travers des guides d'achats.